Pensée 15

Spontanément j’aurais tendance à penser (avec une pointe de nostalgie) : « Que ta vie, toute entière au service de Jésus et de Marie, était belle, lumineuse, Saint Joseph ! Alors que la mienne est marquée de la tristesse de ma médiocrité et de la grisaille d’un quotidien sans relief ni nouveauté… »

Et voilà que tu murmures dans mon cœur la Parole de Jésus : « Tout ce que vous avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait » (Mt 25,40). Il ne tient donc qu’à moi de faire de ma vie une vie qui ressemble à la tienne : il me suffit de reconnaitre Jésus en chacun des frères et sœurs avec qui je chemine, et d’éclairer notre quotidien du soleil de la Charité.

Vous aimerez aussi

Pensée 75

En affirmant que saint Joseph est « un homme juste » (Mt 1,19), saint Matthieu dévoile sa …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *