Pensée 71

Des trois membres de la Sainte Famille, saint Joseph n’est pas le plus grand. Dieu lui a pourtant confié ses trésors les plus précieux, montrant que sa confiance ne repose ni sur nos rêves de grandeurs ni sur nos fragiles perfections, mais sur l’humble bonté et la quotidienne fidélité à ses commandements (cf. Mt 25,23). Joseph est entré dans la joie de Nazareth en laissant Dieu grandir en lui.

Vous aimerez aussi

Pensée 75

En affirmant que saint Joseph est « un homme juste » (Mt 1,19), saint Matthieu dévoile sa …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *