Accueil » Actualités » Vie de l’Église » Le Pape François en visite pastorale à la paroisse romaine « San Giuseppe all’Aurelio »

Le Pape François en visite pastorale à la paroisse romaine « San Giuseppe all’Aurelio »

L’évêque de Rome se rendra pour la septième fois dans une paroisse de son diocèse, ce dimanche soir, 14 décembre : la paroisse San Giuseppe all’Aurelio, confiée, dès 1961, aux Oblats de Saint Joseph d’Asti, dans un quartier populaire du Nord Est de la ville. Ce sera la seconde visite d’un pape dans cette paroisse : en 1981, saint Jean-Paul II y avait inauguré un Chemin de croix en faïence. La précédente visite du pape François à une paroisse de son diocèse avait eu lieu en avril dernier.

Le pape rencontrera les malades, les enfants du catéchisme et leurs parents, les familles des enfants baptisés dans l’année. Il rencontrera aussi des représentants de la communauté Rom et des 600 familles défavorisées d’un centre voisin, la Scuola della pace (École de la paix), promue par la Communauté de Sant’Egidio.

Avant de présider la messe, à 17h30, le pape François se rendra disponible pour donner le sacrement de la réconciliation à quelques paroissiens.

2014-12-14-Pape-Francois-Joseph-2

Pour un changement intérieur, spirituel

La paroisse – où sont engagés des laïcs de Saint-Joseph (Giuseppini), les conférences Saint-Vincent, la Légion de Marie, la Caritas, le Renouveau charismatique, le Chemin néocatéchuménal, les Alcooliques anonymes, et différents groupes de jeunes – remettra au pape le fruit d’une collecte pour ses œuvres de charité.

Les Oblats de saint Joseph d’Asti ont été pour leur part fondés par saint Joseph Marello (1844-1895). Ils sont présents dans une douzaine de pays dans quatre continents : paroisses, patronages, soin des malades et des pauvres, maisons d’accueil et de repos. C’est un des pères oblats, le curé, Giuseppe Lai, qui accueillera le pape François.

Vendredi soir, 12 décembre, une veillée de prière a rassemblé la paroisse en préparation à la visite du pape. Le curé a invité chacun à se préparer au mieux : « Cette visite doit conduire les gens à un changement intérieur, spirituel. Autrement, elle ne servira à rien. Ce serait inutile de chercher seulement une émotion : les émotions vont et viennent. »

Saint Joseph

Le pape et saint Joseph

Le pape François, qui a inauguré son pontificat le jour de la Saint-Joseph, le 19 mars 2013, ne cache pas sa dévotion spéciale à saint Joseph : il disait, dans son homélie ce jour-là : « Dans les Évangiles, saint Joseph apparaît comme un homme fort, courageux, travailleur, mais dans son âme émerge une grande tendresse, qui n’est pas la vertu du faible, mais au contraire, dénote une force d’âme et une capacité d’attention, de compassion, de vraie ouverture à l’autre, d’amour. Nous ne devons pas avoir peur de la bonté, de la tendresse ! »

Son blason porte la fleur de nard de saint Joseph, et, le 5 juillet 2013, la Cité du Vatican a été consacrée à saint Joseph, en présente du pape émérite Benoît XVI, Joseph Ratzinger.

Et lors de son retour de Strasbourg, le 25 novembre dernier, il a confié aux journalistes : « À chaque fois que j’ai demandé une chose à saint Joseph, il me l’a toujours donnée. »

(14 décembre 2014) © Innovative Media Inc.

Source : zenit.org

La vidéo de la messe pontificale est disponible sur le site du Vatican.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *