Accueil » Spiritualité » Fioretti de saint Joseph » Saint Joseph ne manque pas de style

Saint Joseph ne manque pas de style

Fin août 2002, je suis heureuse de retrouver un emploi de styliste, sachant qu’à la fin de ce contrat de remplacement, la société envisage de créer un nouveau poste dans le bureau de style.

Un mois environ avant la fin de mon contrat, mon patron m’annonce que la conjoncture difficile du début de l’année ne lui permet pas de me garder ou du moins dans l’immédiat.

J’essaye d’accueillir au mieux cette nouvelle, mais les jours suivants, je commence à devenir de plus en plus angoissée. Ayant déjà vécu plusieurs fois l’épreuve du chômage, j’ai eu très peur de revivre cette situation qui, malgré une inactivité apparente, vous épuise.

Arrive à ce moment-là, la Lettre de la Famille et la neuvaine à Saint Joseph. Je remets ma situation à Saint Joseph en faisant la neuvaine et en me rendant à Mont-Luzin le 19 mars pour assister à l’Eucharistie présidée par Mgr Barbarin. Je suis repartie de cette soirée, la Paix de Dieu en moi.

Vendredi 28 mars, dernier jour de mon contrat, j’organise un pot de départ. Mon patron me convoque ½ heure avant et me propose un CDD de 9 mois. Très surprise et très heureuse de cette bonne nouvelle, je me retrouve avec un beau bouquet de fleurs dans les bras, offert par mes collègues, leur annonçant mon retour.

Voilà comment un pot de départ devient un pot de retour !

Merci Saint Joseph. Je rends grâce à Dieu pour cet emploi, pour mon métier de styliste qui me permets de créer dans le joie.

X.

Vous aimerez aussi

Le chalet de Saint Joseph

Nous aimons dire que le chalet que nous habitons, c’est Saint Joseph qui nous l’a …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *